BeamMaster Weld


Pat Versavel, VP de l’innovation et de l’ingénierie – Manitoba pour Behlen

Behlen - Brandon, Manitoba



Behlen Industries L.P est une société créée en 1969 à Brandon (Manitoba), et compte pour le plus grand fabriquant de systèmes de bâtiments d’acier du Canada. Behlen a été le premier fabriquant de bâtiments d’acier d’Amérique du Nord à obtenir la certification ISO 9001. Usine de fabrication : 19 880 m² et aux alentours de 300 employés. Aujourd’hui, Behlen vend des structures en acier pour des infrastructures industrielles et de loisir, des établissements commerciaux ou encore des établissements publics. Ces installations sont fabriquées sur notre site de Brandon et expédiées partout dans le monde directement sur les sites de construction.

Nous nous sommes intéressés à la robotique pour réduire la charge nécessaire à l’ajustement et au soudage de nos produits. Après avoir assemblé les principaux composants, lorsque nous déplacions l’armature jusqu’à un autre poste sur lequel tous les composants secondaires étaient intégrés (attaches, contreforts, soufflets, etc.). Beaucoup de temps était également passé à finaliser les soudures. Nous voulions automatiser cette partie du prcessus pour tirer un maximum de profit de nos investissements. Un des défis auxquels nous devions faire face est qu’en réalité nous ne fabriquons pas des formes prismatiques standard mais des éléments fuselés sur mesure. L’idée sous-jacente étant de minimiser le poids, pour minimiser les coûts et parvenir à une solution optimale pour nos clients.

Après avoir considéré différentes options, nous avons choisi AGT Robotics pour partenaire afin d’intégrer un système adaptable de soudage robotisé. En utilisant des composants haut-de-gamme, AGT Robotics a fourni une solution complètement intégrée permettant une communication parfaite entre les différents éléments, et a assuré un excellent support technique.

Nous avons commencé à nous intéresser à la robotique il y a 4 ans. Un de nos problèmes venait du logiciel de modélisation, dans la mesure où les outils grand-public (Tekla, SDS/2) ne gèrent pas les poutres effilées. Nous nous sommes alors tournés vers la modélisation 3D, avec une assez bonne idée en tête du chemin à suivre. Nous avons passé 2 ans à développer ce logiciel. C’est alors que nous avons démarré les discussions avec AGT. Ils nous ont fait un sévère mais juste rappel à la réalité : Vous ne pouvez pas tout souder

La recherche de raccords via l’utilisation de capteurs de toucher permet de déterminer la position de l’armature dans notre cellule. A partir de là, le système peut suppléer aux réglages manuels, qui sont parfois quelque peu imprécis. Le paramétrage constitue aussi un grand défi pour les pièces uniques. Bien que les temps de paramétrage aient été réduits drastiquement, il est arrivé un moment où nous prenions toujours 20 à 45 minutes pour programmer chaque élément particulier, et donc obtenir des bénéfices financiers ponctuels était un objectif difficile à atteindre. Nous avons récemment adopté Cortex pour la programmation automatique. En nous assurant que nous intégrons bien toutes les informations de soudage dans nos modèles, nous sommes maintenant capables de traiter en lot plusieurs parties durant la nuit. Le lendemain matin, un rapport est généré et indique le nombre de sections programmés, et le pourcentage d’éléments qui doivent être soudés par le système. Par exemple, sur 40 bâtis programmés, 24 doivent être intégralement soudés et 16 nécessitent quelques retouches mineures. Cela nous permet de nous assurer que nous avons suffisamment de sections pour alimenter le robot, et ça nous aide à planifier la production.

Les résultats sont plutôt positifs. A titre d’exemple, une structure qui prenait 4 heures à souder manuellement demande maintenant 1 heure de temps machine. Notre étude interne donne une estimation de gain de productivité sur le soudage de 4 sur 1.

Nous pouvons traiter des petits lots. Aujourd’hui, nous sommes capables de gérer en « ponctuel ». Même une quantité importante d’un élément particulier peut être traitée efficacement et de manière économique avec l’équipement.

Et, par-dessus tout, nous avons de la flexibilité. Nous pouvons réaliser nos pièces effilées. Nous avons accès à 3 modes de programmation (Boîtier de commande, Hors ligne et Auto-programmation). Il est possible d’utiliser cette cellule pour souder aisément tout un éventail d’autres composants (de différentes formes). Behlen Industries a récemment remporté un contrat pour un grand nombre de montages et nous pourrions utiliser le système pour ce contrat, ce qui nous permettrait de maximiser l’usage du robot. Il n’est donc pas utilisé que pour les éléments effilés, et peut parfaitement réaliser des opérations de soudage sur n’importe quelle autre configuration.

Donc, globalement, c’est un lancement très positif pour nous.